Circuit patrimonial

On retrouve à Beaumont une quinzaine de maisons de style normand datant du XVIIIième siècle en bon état de conservation. D’autres belles maisons, un peu plus récentes, illustrent l’évolution de l’architecture résidentielle au pays. Le style s’ajuste à la suite de l’expérience climatique acquise à l’Île d’Orléans.

Le Domaine Seigneurial

135, chemin du Domaine. Le manoir date du XVIIIième siècle. Son toit actuel a été restauré pour reprendre sa forme d’origine par son propriétaire, Monsieur Rosaire Saint-Pierre. En effet, le toit était composé de mansardes en 1910 et 1979, probablement pour faire plus de place à l’étage.

La chapelle Sainte-Anne

79, chemin du Domaine. Chapelle de procession construite en pierres vers 1800. De cet endroit, on observe un alignement de résidences à l’approche de l’église. Jadis une statue en bois du sculpteur Louis Jobin couronnait le toit.
Visite virtuelle

La Grande Étable-Bourget

69, chemin du Domaine. La présence de cette bâtisse au coeur du village nous rappelle l’importance qu’avait jadis l’activité agricole à Beaumont. Sa construction date de la deuxième partie du XIXième siècle.

Ancien Moulin à eau du village

80, chemin du Domaine. Ce moulin à scie était actionné hydrauliquement par l’eau du ruisseau de l’Église.

La Chesnaie

Située au 6, boulevard Mercier, cette ancienne maison bourgeoise date de la deuxième moitié du XIXième siècle.

La bibliothèque municipale Luc-Lacourcière

64, chemin du Domaine. Premier presbytère de la paroisse de Saint-Étienne-de-Beaumont, il fut construit en pierres en 1722. Il constitue le plus vieux vestige de presbytère sur la rive-sud de Québec. Témoin du passé, ce vestige a été sauvegardé par le Comité de promotion du patrimoine de Beaumont.

Le Presbytère : 60, chemin du Domaine. Érigé en 1855, il est venu remplacé le vieux presbytère de 1722 situé tout près.

L’Église Saint-Étienne-De-Beaumont

En 1721, l’intendant Begon ordonne aux paroissiens de Beaumont la construction d’une nouvelle église de pierres pour remplacer la vieille en bois. Elle est ouverte au culte en 1733. À la suite d’une tempête en février 1922 qui fit tomber le clocher, on en profite pour rallonger l’église de seize pieds, ce qui fait disparaître le portique en bois. En 1759, la flotte du Général Monkton stationnée à Beaumont, a habité dans l’église. On raconte qu’à son départ, Montgomery promena sa torche incendiaire sur le temple. Mais il n’y eut que la porte de calcinée.

Maison Patry

37, chemin du Domaine. Cette maison serait la plus ancienne du village. Construite en pièces sur pièces, elle daterait du XVIIIième siècle.

Maison Morency

29, chemin du Domaine. Elle existe depuis 1837.

Chapelle de la Sainte-Vierge

34, chemin du Domaine. Cette chapelle fut bâtie en bois en 1719 puis reconstruite en pierres en 1740. Cette chapelle de procession à l’est de l’église est classée monument historique.

Maison Turgeon

295, route du Fleuve. Habitation rurale construite en pin, pièces sur pièces entre 1700 et 1720

X